accueil - Découvrez l’association Goupil Connexion, lauréate des Coups de Pouce 2019

Découvrez l’association Goupil Connexion, lauréate des Coups de Pouce 2019

| 17.04.2020 | Crédit Agricole S.A.

Créée en 1996 près de Montpellier, Goupil Connexion a pour mission de prodiguer des soins aux animaux sauvages en détresse. Aujourd’hui, l’association protège la faune sauvage grâce à son propre hôpital tout en sensibilisant le grand public sur ces espèces fragiles. L’association organise notamment des ateliers pédagogiques destinés aux écoliers et collégiens de la région. Collaborateur de Crédit Agricole S.A. et bénévole, Leonid Estratov fait partie des lauréats Coups de Pouce 2019. Il nous présente l’action de Goupil Connexion.

 

Quel projet avez-vous présenté lors des Coups de Pouce 2019 ?


L’hôpital « Faune Sauvage » accueille, soigne les animaux en détresse pour les relâcher dans leur milieu naturel. La structure hospitalière a été installée sur un terrain agricole. À l’origine, un puit nous fournissait l’eau nécessaire au nettoyage quotidien des locaux et à la préparation des repas pour les pensionnaires. A cause des changements climatiques, nous ne pouvions plus compter sur ce puit en permanence car cette ressource en eau s’épuisait de plus en plus rapidement. Au fil des années, les nappes se sont appauvries et notre source s’est définitivement épuisée en mai 2019. Nous avions trouvé une source d’approvisionnement temporaire mais il devenait nécessaire de trouver une solution pérenne pour accueillir au mieux ces animaux.  La subvention Coups de Pouce nous a permis de financer ces travaux pour doter l’hôpital d’un système d’eau courante en novembre dernier !

 

Quel est votre engagement dans cette association et depuis quand êtes-vous bénévole ?


 Je suis bénévole depuis fin 2016. Je ne suis pas soignant mais je participe activement au réseau ambulancier, le « taxiphone » qui achemine les animaux trouvés. Lorsque je suis dans la région de Montpellier, je me rends disponible pour aller chercher ces animaux blessés. Éventuellement, je les héberge en attendant que leur état se stabilise. Il y a des saisons où certains oiseaux, notamment des poussins, sont abandonnés ou éjectés du nid. S’ils ne présentent aucune blessure, je les nourris et je forme la population locale aux gestes de base pour que l’animal puisse reprendre des forces. A cela s’ajoutent des missions ponctuelles comme la participation à des chantiers, l’agrandissement des enclos et certaines tâches administratives.

 

Quels sont les enjeux de développement de l’association aujourd’hui ?


L’hôpital connaît une croissance très forte des arrivées et des demandes. Ainsi, l’été 2019 a été une période très chargée. Nous avons véritablement besoin de bénévoles pour nourrir les animaux, nettoyer les enclos et participer aux travaux récurrents. Le volet « sensibilisation » de l’association est pris en charge par la présidente Marie-Pierre Puech qui est vétérinaire et possède cette fibre pédagogique. Je contribue moi aussi au recrutement en présentant Goupil Connexion aux personnes intéressées.